Actualités
Evaluation du Programme FLEGT-ACP

2010 → 2011 : Evaluation mi-parcours du Programme FLEGT-ACP, destiné à lutter contre le commerce de bois illégal

Organisation: RONGEAD
Localisation: Cameroun République Démocratique du Congo
Nombre de personnes impliquées: 1
Nom du client: Agriconsulting Europe S.A.
Origine des fonds: Union européenne

Description détaillée du projet :

FLEGT est l’acronyme anglais pour Applications des Réglementations Forestières, Gouvernance et Echanges Commerciaux. Le Plan d’Action FLEGT1 de l’Union Européenne propose un programme d’actions qui constitue la réponse de l’UE au problème de l’exploitation illégale des forêts et à son commerce associé.
L’exploitation illégale des forêts est responsable d’importants dommages environnementaux et sociaux, en même temps qu’elle coûte aux gouvernements un manque à gagner annuel de près de 10 milliards de dollars.
Ce plan d’action FLEGT - financé par l’Union Européenne et mis en oeuvre par la FAO - énonce un éventail de mesures qui vise à faire face au problème de l’exploitation illégale des forêts. Il porte essentiellement sur sept grands domaines :

1. L’appui aux pays producteurs de bois ;
2. Les activités visant à promouvoir le commerce du bois légal ;
3. La promotion des politiques des marchés publics ;
4. L’appui aux initiatives du secteur public ;
5. Les garanties pour le financement et les investissements ;
6. La mise en pratique de la législation existante ou l’adoption d’une nouvelle législation pour soutenir le plan ;
7. Le problème du bois de la guerre.

Le programme FLEGT-ACP, dont l’évaluation à mi-parcours était demandée, travaille en direction de 4 Résultats attendus :

  • Résultat 1  : Mise à la disposition des différents opérateurs économiques, acteurs sociaux et responsables gouvernementaux impliqués dans cette filière, de toutes les informations nécessaires pour comprendre les objectifs et les moyens de mettre en œuvre le plan d’action de FLEGT.
  • Résultat 2 : Amélioration de la gouvernance des ressources forestières, passant, si nécessaire, par la révision des législations et des systèmes de régulation qui s’y appliquent. 
  • Résultat 3  : Renforcement des institutions (gouvernementales ou non gouvernementales).
  • Résultat 4 : Soutien à des projets pilotes permettant une mise à niveau des acteurs sur les points critiques du processus FLEGT.

Le plus grand intérêt de ce projet est qu’il aide à la construction d’un dialogue et d’une concertation entre les pouvoirs publics, le secteur privé et la société civile pour l’élaboration et la mise en œuvre des politiques forestières dans les pays en développement. Dans le cas des labels privés relatifs au commerce du bois, l’élaboration des grilles de certification et leur mise en œuvre est le plus souvent le fait d’organisations internationales (ONG ou autres). Dans le cas de FLEGT, ce sont les acteurs nationaux des pays en développement qui ont la responsabilité d’établir les « grilles de légalité » du bois qu’ils exportent.
L’évaluation à mi-parcours de ce projet, comprenant des missions dans 6 pays ACP, est réalisée par une équipe de 2 experts, dont l’un des deux est un expert RONGEAD qui a en charge les missions au Cameroun et en République Démocratique du Congo.

Pour en savoir plus :

Logo_CE Logo_ASEA

 
Contact    Espace privé    Copyright © 2008 RONGEAD    Dessiné par Manoël Verdiel   Réalisé avec SPIP par Alain Le Floch